🎬 – AccĂ©der Ă  une information locale fiable, rĂ©guliĂšre et exhaustive

"Le rĂ©sultat attendu est dĂ©jĂ  lĂ  : on a des collaborateurs qui ont des usages trĂšs diffĂ©rents du logiciel, mais tous l’utilisent."

Christophe Thomas est responsable des relations avec les parties prenantes chez Engie Green, en charge des Ă©quipes Prospection et DĂ©veloppement. Nous sommes allĂ©s Ă  sa rencontre dans les bureaux bordelais de l’entreprise pour recueillir les retours d’expĂ©rience de Christophe et ses Ă©quipes aprĂšs les premiers mois d’utilisation du logiciel Goodwill.

Dans cette interview, il revient notamment sur les premiers bĂ©nĂ©fices business liĂ©s Ă  l’utilisation de l’outil et sur l’accompagnement d’Explain, qui permet aux grands groupes comme aux plus petites structures une appropriation rapide de l’outil par les diffĂ©rents profils.

Parlez-nous d’Engie Green !

Engie Green est le leader français des parcs solaires et parcs Ă©oliens en France. Notre mĂ©tier, c’est d’accompagner la mise en Ɠuvre de la transition Ă©nergĂ©tique qui est une politique nationale. Et notre vision, c’est que cette politique nationale, elle ne trouvera une dĂ©clinaison opĂ©rationnelle que par les territoires.

Quel est l’intĂ©rĂȘt de Goodwill pour vos Ă©quipes ?

Avant Goodwill, nos chargĂ©s de prospection et de dĂ©veloppement cherchaient Ă  trouver de l’information via des moteurs de recherche classiques comme Google, mais aussi via de la presse Ă©crite. La difficultĂ© qu’ils rencontraient, c’est que l’information ne leur venait pas de maniĂšre rĂ©guliĂšre, fiable et exhaustive.

Engie Green a choisi Goodwill pour ces raisons-lĂ .

D’abord, l’accĂšs Ă  l’information est bien plus large que ce qui pouvait ĂȘtre fait via les moteurs de recherche, car pour un grand nombre de supports, l’accĂšs est payant. Avec Explain, ce coĂ»t est intĂ©grĂ© dans l’abonnement.

Ensuite, la masse d’informations pertinentes auxquelles on accĂšde est beaucoup plus importante, notamment grĂące aux dĂ©libĂ©rations des collectivitĂ©s qui permettent aux chargĂ©s de prospection d’identifier des opportunitĂ©s, mais aussi aux chargĂ©s de dĂ©veloppement de suivre le climat ou l’ambiance de leur projet dans un territoire.

Quels sont les premiers bĂ©nĂ©fices observĂ©s aprĂšs ces premiers mois d’utilisation ?

Le résultat attendu est déjà là.

On a identifiĂ© des collectivitĂ©s qui voulaient rĂ©viser leurs documents d’urbanisme grĂące aux alertes paramĂ©trĂ©es sur les zones gĂ©ographiques qui nous intĂ©ressent. Certaines avaient dĂ©libĂ©rĂ© sur le fait qu’elles allaient lancer un appel Ă  manifestation d’intĂ©rĂȘt.

Ces informations sont stratĂ©giques pour notre activitĂ©, et la vitesse avec laquelle elles nous remontent dans le logiciel nous permet d’engager immĂ©diatement une action commerciale, qui est de prendre contact avec les collectivitĂ©s pour voir dans quelle mesure on peut les accompagner. Et plus on a cette information tĂŽt, plus on a de chance de rĂ©ussir notre opĂ©ration commerciale.

Comment la solution a-t-elle été adoptée par les équipes Engie Green ?

L’un des dĂ©fis pour Engie Green, c’Ă©tait d’intĂ©grer une solution informatique supplĂ©mentaire. On est un grand groupe, on a beaucoup d’outils. Pour permettre une bonne prise en main du logiciel par les Ă©quipes, on a travaillĂ© main dans la main avec les Ă©quipes d’Explain. Ce qui fait qu’aujourd’hui, on a des collaborateurs et collaboratrices qui ont des usages de l’outil trĂšs diffĂ©rents, mais tous l’utilisent.

Le mot de Arthur Muller, Chief Product Officer chez Explain, sur l’accompagnement Ă  la prise en main du logiciel

La maniĂšre dont on travaille avec Engie Green illustre la dĂ©marche de partenariat d’Explain avec ses clients, puisqu’on travaille ensemble sur plusieurs annĂ©es.

Notre objectif chez Explain, c’est que 100% des licences qui ont Ă©tĂ© signĂ©es soient effectivement utilisĂ©es au quotidien par les utilisateurs. Et pour ça, on met en place deux types d’accompagnement.

Le premier accompagnement, c’est aider Ă  la prise en main du logiciel, via une formation de type webinar pour arriver Ă  bien se servir de l’outil et de ses diffĂ©rentes fonctionnalitĂ©s.

Un autre bĂ©nĂ©fice de Goodwill, c’est que c’est un logiciel personnalisable : on peut le personnaliser sur son territoire, ses problĂ©matiques, ses enjeux locaux. On a donc des Ă©quipes dont le rĂŽle est prĂ©cisĂ©ment d’aider les utilisateurs Ă  personnaliser le logiciel, pour qu’il leur soit le plus utile au quotidien.

Ces articles peuvent vous intéresser

📖 A new chapter for Explain

EnR – Faire parler les donnĂ©es locales pour tout savoir d’un territoire

Le magazine des collectivitĂ©s, premiĂšre source d’information sur la vie locale 🗞