ūüé¨ – Sentir ce qui va se passer sur ses zones d’implantation

"Ca fait longtemps qu'on cherche un outil pour remonter cette information de manière automatique."

Depuis la sabli√®re de Vandi√®res en Meurthe et Moselle, l’un des sites historiques de la soci√©t√© Eqiom, Marie Martinelli et Lo√Įc Traverse, respectivement responsable et directeur foncier environnement, partagent leur point de vue sur le logiciel d’intelligence territoriale Goodwill. Ils nous expliquent en quoi il a transform√© les m√©thodes de travail des √©quipes terrain.

Parlez-nous d’Eqiom !

Marie Martinelli : Chez Eqiom on fait du b√©ton, du granulat et du ciment, et avec Lo√Įc nous sommes la partie qui s’occupe de tout ce qui est carri√®res de granulats. On est ici sur le site de Vandi√®res en Meurthe et Moselle, un site qui a maintenant plus d’une cinquantaine d’ann√©es, c’est l’un de nos sites historiques.

Quel est le r√īle du service foncier chez Eqiom ?

Lo√Įc Traverse : Notre mission, c’est de garantir la p√©rennit√© de l’activit√© chez Eqiom Granulats. Une des forces de la soci√©t√© Eqiom, c’est justement l’ancrage local. On est une activit√© tr√®s ancr√©e localement puisqu’on est consommateur d’espace. On a des relations avec les parties prenantes : les propri√©taires, les agriculteurs, les mairies, les administrations, les associations locales. On a donc √† cŇďur de bien conserver cette implantation locale, ces bonnes relations avec les parties prenantes qui sont un gage de p√©rennit√© de notre activit√©.

Quelles sont difficultés auxquelles vous êtes confrontés ?

MM – L’information locale, c’est pour nous quelque chose qu’il est difficile d’aller chercher au quotidien. √áa demande √©norm√©ment d’investissement, d’engagement, de suivre au jour le jour cette information-l√† dans les communes, parfois dans les communaut√©s de communes. C’est du temps qu’on ne met pas dans nos dossiers.

Quel est votre usage du logiciel ?

MM – J’ai un volet veille concurrence qui est assez important, avec une alerte hebdomadaire pour suivre ce qui se passe sur tout le territoire : les ouvertures, les extensions de carri√®re des concurrents par exemple.

J’ai √©videmment une alerte sur nos sites d’implantation, pour laquelle je me suis param√©tr√© un rappel quotidien pour ne rien rater. C’est assez large en terme de sujets parce que parfois, il y a des choses que l’on n’a pas forc√©ment identifi√© en amont et qui peuvent quand m√™me avoir un impact sur l’activit√©.

Et enfin, j’ai une alerte hebdomadaire sur les communes o√Ļ on a des projets, o√Ļ on imagine se d√©velopper. L’outil peut ici repr√©senter une aide √† la d√©cision.

Quel est votre perception de l’outil apr√®s ces premiers mois d’utilisation ?

LT – C’est un outil qui nous permet d’anticiper et de sentir ce qui va se passer sur les territoires sur lesquels on est implant√©s, par cons√©quent tr√®s bien adapt√© pour nos activit√©s.

Le mot de Paul Ballion, Customer Success Manager chez Explain, sur l’accompagnement √† la prise en main du logiciel



Avec Eqiom, nous travaillons avec trois types de m√©tiers : les responsables d’agence, les responsables foncier environnement et les fonctions de direction. Chaque fonction a bien √©videmment des besoins sp√©cifiques.


C’est pour cette raison que nous pris le temps avec Marie, Lo√Įc, Martin et l’ensemble des utilisateurs de recueillir leur expertise m√©tier pour nous permettre de la traduire dans Goodwill. Chacun re√ßoit ainsi un contenu adapt√© √† ses besoins m√©tier.



Par la suite, nous maintenons des points r√©guliers et individualis√©s afin d’√™tre s√Ľrs que chaque utilisateur chez Eqiom tire 100% profit de notre outil.

Ces articles peuvent vous intéresser

ūüé¨ – Acc√©der √† une information locale fiable, r√©guli√®re et exhaustive

ūüé¨ – Accompagner la transition √©nerg√©tique des territoires

Les données de syndicats intercommunaux sont dans Explain !